jeudi 4 septembre 2014

Doit-on vraiment préserver la Spiral Jetty?

Hikmet Loe veille depuis des années à la conservation de la Spiral Jetty. Amie de la regrettée Nancy Holt (1938-2014), elle réside à Salt Lake City, où elle enseigne l'histoire de l'art notamment à Westminster College. Hikmet organise régulièrement des visites de la Spiral Jetty et de Sun Tunnels, souvent en collaboration avec Matt Coolidge, directeur du CLUI (The Center for Land Use Interpretation).

En attendant la sortie de son livre consacré à la Spiral Jetty, Hikmet vient de publier un excellent article sur l'histoire et le défi que représente la préservation d'une telle œuvre:
>> The Double World: A Survey of Spiral Jetty's Stewardship (15 Bytes, 7 août 2014)

Carte topographique de Rozel Point tirée du site Web du comté de Box Elder / photo de la jetée pétrolière qui jouxte la Spiral Jetty, par Hikmet Sidney Loe
Carte topographique de Rozel Point tirée du site Web du comté de Box Elder / photo de la jetée pétrolière qui jouxte la Spiral Jetty, par Hikmet Sidney Loe
Maniant une forme insidieuse de désinformation inspirée des régimes totalitaires ou de l'industrie du tabac, les pétroliers s'emparaient récemment du discours de Smithson sur l'entropie. Selon eux, leur action immédiate sur l'environnement (fracturation hydro-chimique) s'inscrit, à l'instar de la Spiral Jetty, dans le temps géologique. Il est vrai que la rengaine du profit à court terme finit par avoir tout le monde à l'usure.

Cette idée est d'ailleurs parfois relayée par un discours critique paresseux, qui s'épargne en particulier la lecture des déclarations de l'artiste. Au nom de cette fameuse entropie, on présente une sculpture résolument matérielle comme éphémère, voire purement conceptuelle. Evidemment, Smithson n'aurait voulu construire la Spiral Jetty que pour mieux la voir disparaître... Acte manqué d'un nihiliste tourmenté? Voyons de plus près ce que l'artiste lui-même en disait.

Demandant un bail perpétuel à l'état de l'Utah, Robert Smithson expliquait dans une lettre à Mark H. Crystal (Department of Natural Resources, Division of State Lands) datée du 30 décembre 1971:
"Un bail à perpétuité me donnerait une plus grande sécurité si je devais investir à l'avenir d'autres capitaux dans la réparation ou la restauration de la jetée, ou bien pour céder ce bail à une institution artistique qui voudrait posséder la Spiral Jetty dans sa collection et en assurer la préservation pour les générations futures."
Lors d'un entretien avec l'architecte Gianni Pettena, Smithson précisait le 24 janvier 1972:
"Je ne m'intéresse pas tellement à l'art conceptuel, qui a l'air de contourner la matérialité. L'idée est pratiquement tout ce qui en reste. Qu'on le veuille ou non, je trouve qu'une présence physique qui génère des idées est plus intéressante qu'une simple idée censée générer quelque chose de physique." Robert Smithson: The Collected Writings. Jack Flam, éd. (University of California Press, 1996), pp. 298-99.
Sachant cela, difficile de prétendre que Smithson anticipait une destruction rapide et active de son œuvre et de son environnement, bien au contraire.

samedi 9 juin 2012

Nancy Holt chevalier des Arts & Lettres

Nancy Holt en repérage à l'Université d'Avignon © S. Paul, 2 fév. 2011
Lors de l'inauguration de sa sculpture Avignon Locators (1972-2012) ce jeudi 14 juin, Nancy Holt sera décorée de la médaille de chevalier des Arts et Lettres. En même temps, la galerie Haunch of Venison de Londres propose une fantastique exposition de ses œuvres photographiques. Ben Tufnell, directeur des expositions de cette prestigieuse galerie, sera présent à Avignon pour l'inauguration et présentera le travail photographique de Nancy Holt dans le cadre du colloque Staging the Land: cliquez pour voir la vidéo.

>> Staging the Land, conférence internationale (Avignon 13-15 juin 2012), entrée libre

dimanche 20 mai 2012

Les Smithson à Avignon du 13 au 15 juin 2012

Nancy Holt inaugurera le 14 juin prochain sa première œuvre permanente en France, Avignon Locators (1972-2012), dans le parc de l'Université d'Avignon. A cette occasion sont organisés une exposition et un colloque international réunissant des spécialistes du Land Art et de l'art in-situ tels que Gilles Tiberghien, Anne-Françoise Penders, Ben Tuffnell ou Fabien Faure. Robert Smithson fera l'objet de plusieurs communications et sera représenté dans l'exposition. Des projections sont également au programme. L'accès à la manifestation est gratuite. Tous les détails sur le site: www.nancyholt.com

En haut: © Nancy Holt. Missoula Ranch Locators (Montana, 1972). En bas: © Repérages pour Avignon Locators (1972-2012). Photo par S. Paul (4 février 2011)

Communiqué de presse:

[Land Art] L’installation de la sculpture Avignon Locators (1972-2012)
Inauguration jeudi 14 juin 2012 à 17h30 dans les jardins du campus Centre-ville

Avignon Locators
est une œuvre de l'artiste américaine Nancy Holt, plasticienne, vidéaste et photographe de renommée internationale maintes fois récompensée (voir ci-dessous son actualité). Cet observatoire à l’œil nu, qui s'inscrit dans le courant du Land Art ou de l’art environnemental, est envisagé par Nancy Holt comme une réactivation d’une de ses œuvres majeures, Missoula Ranch Locators – Vision Encompassed (Montana, 1972), aujourd’hui démantelée. L’installation avignonnaise marquera le 40ème anniversaire de cette création. Il ne s’agit pas seulement d’une œuvre à voir mais aussi d’une œuvre pour voir, qui invite à une réflexion sur les phénomènes de perception sensorielle et sur la place de l’observateur dans son environnement, en même temps qu'elle met en valeur le patrimoine du campus. Avignon Locators sera la première œuvre pérenne réalisée en France par Nancy Holt, la seconde en Europe — l’autre étant implantée en Finlande.

[Exposition] Les Génies du Lieu : Land Art et art environnemental
Inauguration jeudi 14 juin 2012 à 17h30 dans les jardins du campus Centre-ville

Cette exposition se déroulera dans les murs de la Bibliothèque Universitaire, organisée en partenariat avec le Musée Gassendi de Digne-Les-Bains et l’Ecole Supérieure d’Art d’Avignon. L’exposition propose une histoire en image de ce courant de l’art contemporain, depuis les précurseurs comme Brancusi et Noguchi jusqu’aux jeunes créateurs comme Cyprien Gaillard, Joan Fontcuberta, ou Andy Goldsworthy, en passant par les grandes figures révélées dans les années 1960 telles que Robert Smithson, Michael Heizer, Dennis Oppenheim, Walter De Maria, Robert Morris, Charles Ross, James Turrell, Christo et Jeanne-Claude, Richard Serra, Richard Long ou herman de vries. Une partie de l’exposition est entièrement consacrée à la série des Locators de Nancy Holt, de Missoula à Avignon, qui a engendré, entre autres, Sun Tunnels (1973-76), une icône du genre.

[Colloque pluridisciplinaire international] Staging the Land : l’enjeu de la perception dans la création contemporaine in situ
Du mercredi 13 au vendredi 15 juin 2012 dans le Bâtiment Nord, campus Centre-Ville

Ce colloque invite des spécialistes de l’art in situ tels que Gilles Tiberghien, Anne-Françoise Penders, Ben Tufnell ou Fabien Faure à intervenir. La journée du 14 sera plus particulièrement consacrée à Nancy Holt, avec entre autres la projection de Sun Tunnels et Breaking Ground. Ce dernier film documente Broken Circle-Spiral Hill, une œuvre importante de Robert Smithson, à partir de séquences tournées par Holt et Smithson en 1971, d’autres tournées en 2011, et des documents d’archives.

>> Site de l'Université d'Avignon
>> Photographie.com (14 mai 2012)

© Nancy Holt, Sun Tunnels (detail), Great Basin Desert, Utah, 1976.

mardi 13 septembre 2011

40ème anniversaire de Broken Circle-Spiral Hill

Broken Circle vu de Spiral Hill à leur 30e anniversaire © S. Paul, 31 juillet 2001

Les Pays-Bas rendent hommage ce samedi à l'œuvre bicéphale de Robert Smithson, Broken Circle-Spiral Hill, réalisée pour la mythique exposition Sonsbeek '71.

Smithson et Nancy Holt ont alors filmé en 16mm et en couleur la construction de la sculpture sur une carrière de sable à Emmen, dans le nord du pays. 40 ans plus tard, ce film refait surface, monté selon le plan de Smithson par Nancy Holt et Theo Tegelaers, commissaire à la fondation SKOR.

BC-SH © S. Paul, 29 janvier 2011
Une exposition autour de cette œuvre, considérée comme majeure par Smithson, se tiendra au CBK d'Emmen du 17 septembre au 17 novembre 2011. Le vernissage et la première de la vidéo auront lieu samedi 17 septembre à partir de midi (>> programme). Une première du film aura également lieu au Stedelijk Museum d'Amsterdam le 22 septembre.

A l'issue de cet hommage sortira un livre, provisoirement intitulé Robert Smithson: Art in Continual Movement et qui sera présenté lors d'un colloque consacré à l'artiste en janvier 2012.

En attendant, le 8 octobre 2011, Theo présentera la première américaine de Breaking Ground à Marfa, le repaire texan de Donald Judd: http://www.fieldworkmarfa.org

>> Tous les détails sur: http://www.landartcontemporary.nl/

vendredi 10 juin 2011

Suite de l'affaire du bail de la Spiral Jetty...

>> Les négociations avec Dia progressent, 15 août 2001 
>> Dia à nouveau dans la course au bail selon MAN, 20 juillet 2011
>>
Mise au point officielle de la fondation Dia, 15 juin 2011


© Spiral Jetty, 2005 (Photo: Gianfranco Gorgoni). Source: www.artnet.fr

Selon Tyler Green (Modern Art Notes), l'annonce de l'Utah avant-hier concernant le non paiement du bail de la Spiral Jetty serait une fausse alerte. Le directeur général de Dia, Philippe Vergne, affirme avoir normalement réglé cette facture parmi les affaires courantes. Le chèque aurait bien été encaissé par le Département des Ressources Naturelles (DNR) mais l'interlocuteur au sein de cette administration, Dave Grierson, étant décédé en avril 2010, un relai n'a pas opéré et certains ont pris leurs désirs pour des réalités.
Jason Curry, le porte-parole du DNR, indique que de nombreux appels ont été reçus pour reprendre ce bail. Tammy Kikuchi affirmait pourtant avant-hier dans le Salt Lake Tribune que le site de la Spiral Jetty n'intéressait personne...

>>
Modern Art Notes (Tyler Green), 9 juin 2011

jeudi 9 juin 2011

La Spiral Jetty victime d'un chantage

Le Salt Lake Tribune nous livre une nouvelle surréaliste. La fondation Dia ayant omis (hmmm...) de régler son bail annuel de $250 à l'état de l'Utah, ce dernier déclare qu'il ne souhaite plus louer le terrain pour l'instant. L'état pourrait même exiger de faire raser la sculpture sous 90 jours... Basse vengeance suite aux alertes de 2008-2009 concernant des projets industriels sur le Grand Lac Salé: forage par fracturation hydraulique et extension de bassins d'évaporation pour l'exploitation de la potasse.

Tammy Kikuchi du Département des Ressources Naturelles déclare avec une perspicacité rare que "peu de gens en Utah ont visité [la Spiral Jetty]". Le problème, c'est que personne en dehors du microcosme politique de l'Utah n'a jamais entendu parler de Tammy Kikuchi. En revanche, Robert Smithson, légende de l'art contemporain, et la Spiral Jetty, son chef d'œuvre, sont eux internationalement reconnus. Compte-tenu de son ignorance du dossier, et de sa faible valeur sur le marché comparativement à une sculpture, la 3ème œuvre la plus reproduite du 20e siècle, ne faudrait-il pas plutôt reconsidérer le contrat de Tammy Kikuchi?

>> The Salt Lake Tribune, 8 juin 2011

vendredi 22 avril 2011

L'effet Smithson

"L'effet Smithson" est le titre de l'exposition qui se tient en ce moment et jusqu'au 3 juillet au Utah Museum of Fine Arts de Salt Lake City. 23 artistes y rendent hommage à Robert Smithson (1938-1973) à travers leurs œuvres. Une série de conférences va se dérouler jusqu'en juin. Le musée a aussi réalisé une série de vidéos. La première, ci-dessous, montre en accéléré sur 2 minutes les 2h30 de route entre musée à la Spiral Jetty. Sur la même page, en cliquant sur "Spiral Jetty Experienced" et "Explained", des personnalités confient leur lien à la sculpture et donnent des clés pour mieux la comprendre. Ces vidéos sont disponibles sur le site Vimeo.

On the Road to Spiral Jetty, Utah Museum of Fine Arts, sur Vimeo.

Egalement sous l'effet Smithson, Geoff Dyer du New Yorker vient de publier lundi un article intitulé "Poles Apart", dans lequel il décrit son "pèlerinage" au Lightning Field et à la Spiral Jetty.

Lundi également, le grand Christo en personne ainsi que notre amie Hikmet Loe se sont exprimés au micro de Doug Fabrizio de KUER à Salt Lake City à propos de la Spiral Jetty. Le podcast est toujours disponible sur le site de cette station universitaire. Hikmet sortira l'an prochain un ouvrage intitulé The Spiral Jetty and Rozel Point: Rotating Through Time and Space (Utah State
University Press, 2012).

En Europe, le Ludwig Museum de Coblence (Koblenz) en Allemagne vient d'inaugurer une grande exposition consacrée au Land Art, "The Final Freedom - from the Pioneers of Land Art in the 1960s to Nature in Cyberspace", qui durera jusqu'au 16 octobre. La liste des artistes est impressionnante et comprend naturellement Smithson. Le catalogue vient de sortir, en anglais et allemand, avec un essai de votre serviteur consacré aux observatoires de Nancy Holt, James Turrell et Charles Ross. Il est en vente chez Amazon.fr notamment.

D'autres événements sont en préparation mais il est trop tôt pour en parler. Ne manquez pas non plus le Leviathan d'Anish Kapoor (Monumenta 2011) au Grand Palais du 11 mai au 23 juin. Et tant que vous êtes au Grand Palais, profitez-en pour visiter la magnifique exposition "Nature et idéal: le paysage à Rome, 1600-1650" (9 mars - 6 juin) consacrée aux peintres de paysage comme Carrache, Lorrain , Poussin, etc.

vendredi 17 décembre 2010

Travaux d'entretien sur la piste de la Spiral Jetty

© SP, Rozel Point, 5 avril 2003
Reconnaissant l'intérêt touristique de la sculpture de Smithson, le comté de Box Elder a voté début octobre une participation de 18000 dollars à la réparation de la piste qui la relie au monument du Golden Spike. Le dernier kilomètre en particulier s'avère difficilement praticable. Il y a une dizaine d'années, des petits panneaux indiquant la Spiral Jetty avaient déjà été installés mais ceux-ci faisant l'objet d'un culte, ils sont régulièrement volés.

mardi 11 mai 2010

Projection géante et gratuite du film Spiral Jetty

Dans le cadre de l'exposition Art et Science "Tourbillons, Spirales et Labyrinthes", assistez à la projection sur façade du film de Robert Smithson, Spiral Jetty (1970).

Témoignage de l'œuvre considérée comme la plus emblématique du Land Art, ce film est, selon l'artiste, à la fois une part intégrante de l'œuvre et son prolongement. Smithson y montre notamment les différentes étapes de sa réalisation et des vues aériennes.

Infos pratiques:
Date: Mardi 11 mai 2010
Tarif: gratuit
Horaires: 21h30
Lieu: Esplanade P. Vidal-Naquet
Ville: Paris 75013
Métro: Bibliothèque François Mitterrand

Contact:
Tél.: 01 57 27 64 35
E-mail: evelyne.gilbert@univ-paris-diderot.fr
Web: http://www.univ-paris-diderot.fr/sc/site.php?bc=viuniv&np=LISTACTU?252

Merci à l'Observatoire du Land Art pour l'info!
Autres aperçus du film dans le post précédent.


vendredi 9 avril 2010

La Spiral Jetty fête ses 40 ans!

© Photo: Gianfranco Gorgoni, Robert Smithson @ Spiral Jetty, avril 1970.
Hikmet Loe nous rappelle dans un article que l'œuvre emblématique de Robert Smithson a 40 ans ce mois-ci. D'après l'agenda de l'artiste, la sculpture a été construite autour du 15 au 17 avril 1970. Hikmet, qui vit et travaille à Salt Lake City en Utah, nous gratifie d'un historique des niveaux du Grand Lac Salé en avril de chaque année depuis 1970. Totalement immergée dès 1972, la Spiral Jetty n'a fait que de brèves apparitions en 1980 et 1993 pour enfin émerger à partir de 2002. Le niveau est tellement bas depuis deux ans que l'eau n'entoure que très rarement les spires de cette sculpture amphibie. La liste de Hikmet fait écho à cette litanie lue par Smithson dans la bande son de son court-métrage Spiral Jetty (vidéo ci-dessous):

North — Mud, salt crystals, rocks, water
North by East — Mud, salt crystals, rocks, water
Northeast by North — Mud, salt crystals, rocks, water [...]

Cette énumération fait écho à "Substratum" (1949), un passage de Paterson, le poème de William Carlos Williams, pédiatre de Smithson lorsqu'il était enfant dans le New Jersey
:

65 feet. . . Red sandstone, fine
110 feet. . . Red sandstone, coarse
182 feet. . . Red sandstone, and a little shale [...]


Il s'agit d'un relevé effectué lors du forage d'un puits artésien en 1879 à Paterson dans le New Jersey. Smithson était obsédé par le motif des strates géologiques.
Dans une étude géologique que Smithson possédait, Oil Seeps at Rozel Point par Armand J. Eardley (Utah Geological and Mineral Survey,
1963), figurent notamment des relevés de carottages réalisés dans les années 1920 sur la zone de suintement pétrolier de Rozel Point, à deux pas de la Spiral Jetty:

1 ft. - 85 ft. --Lake wash, sand and clay.
85 " - 100 " --Hard Black Rock.
100 " - 116 " --White clay. [...]


Dans son court-métrage, Smithson cite le passage d'un autre livre évoquant une vieille légende selon laquelle le Lac Salé serait relié à l'océan Pacifique par un canal souterrain provoquant un tourbillon capable d'engloutir les embarcations.
Spiral Jetty est décidément une œuvre plus profonde qu'il n'y paraît.
 
>> Hikmet Loe, "The Spiral Jetty: Strata of Water" (15 Bytes, Avril 2010)>> S. Paul, "Irreplaceable Replacement Children: Van Gogh, Dali, and Robert Smithson", Of Mothers and Death (Presses Universitaires de Bordeaux, 2008)
>> Robert Smithson,
Spiral Jetty (1970), 16 mm, 35 min. (extraits):